Madame Figaro en crise après la publication accidentelle d'un article qui ne dit pas aux femmes de sucer des bites et faire la cuisine

Dure journée pour le célèbre journal conservateur "Le Figaro", plus particulièrement pour l'équipe qui gère sa rubrique consacrée aux femmes blanches de droite qui aiment rester à la maison et regarder des vidéos de DIY pour plaire à leur mari : Madame Figaro.

 

Si les lectrices du magazine ont l'habitude d'articles consacrés à la perte de poids, la cuisine, l'éducation des enfants et le rôle de mère pendant le sexe après le mariage, personne ne s'attendait à la dernière publication, qui ne sera restée que quelques minutes sur le site-ce qui est hélas bien assez pour traumatiser les lectrices dont l'esprit n'est pas encore prêt à accepter l'égalité ou même l'idée qu'une femme puisse ne pas être définie par la manière dont son mari la voit.

 

Morgane Miel, journaliste pour Madame Figaro, ne comprend pas d'où l'erreur a pu venir.

 

"Tout se passait bien, on faisait des trucs sur les femmes ministre qui causent de leur rôle de mère au lieu de causer études et politique, on avait aussi un article sur les bras et les jambes pour être sexy. On avait même de quoi expliquer aux femmes comment dépenser leur argent même si elles en gagnent moins. Et là, BOUM, je regarde vite-fait le site et qu'est-ce que je vois ?

'Le féminisme, héritage de l'humanisme ou humanisme évolué ?' avec dans l'article tout plein de liens vers des biographies de femmes indépendantes qui ont révolutionné le monde sans mari.

De suite j'ai cru que c'était fini pour nous. Heureusement on a une super collègue qui a tout effacé et a publié une vidéo avec l'autre collègue dont j'oublie tout le temps le nom mais qu'a l'air très fiollonniste et parle de boutons et de masques pour le visage. Elle a sauvé les meubles."

 

Le Figaro nie avoir reçu la moindre plainte de la part d'éventuelles lectrices motivées à écrire un mail plutôt qu'une lettre recommandée.

Écrire commentaire

Commentaires : 0