La médecine alternative soignerait uniquement les maladies alternatives

Une petite révolution culturelle se déroule depuis quelques années, en effet, après des années de confiance données à des médecins ayant étudié 10 à 12 ans, après des décennies passées à s'intéresser aux faits, aux études scientifiques et à la recherche effectuée par de vrais spécialistes reconnus, le monde a décidé que la médecine alternative c'était mieux.

 

Huiles, Coffee Enemas, homéopathie, acupuncture, magnétiseurs, huiles, détox, autant de méthodes dont les gens raffolent mais qui n'ont pas fait leurs preuves. Pire, non seulement elles ne fonctionnent pas mais en plus elles sont souvent un danger pour l'organisme-sans compter que remplacer la médecine classique par une autre fait perdre du temps au patient en plus de le faire passer pour un sinistre con amateur de David Avocado Wolfe.

 

C'est du moins ce que l'on pensait jusqu'à la semaine dernière, durant laquelle une équipe de (vrais) psychiatres a analysé ce que les gens espéraient soigner avec ces médecines alternatives, et les résultats sont surprenants, comme l'explique le Dr Kronbach, directrice du projet :

 

"Dans pas mal de cas la conclusion c'est juste qu'on a affaire à un gros con probablement complotiste, anti-vaccins, anti-OGMs, anti-truc. Dans d'autres cas, on a trouvé que le patient guérissait parce que la maladie aussi était alternative. Si le patient déclare avoir une maladie qui en vérité n'existe pas du style Lyme chronique ou sensibilité aux ondes ben y a des chances qu'une fausse médecine soigne la fausse maladie.

Après je saurais pas dire si c'est une bonne chose."

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    XYZ (lundi, 19 juin 2017 17:51)

    Tabarnak! C'est-tu moi ou vous ne connaissez pas le pouvoir des pierres spongieuses ??