Le Pen annonce qu'elle fera construire un mur entre la France et le Mexique.

La candidate du FN a sans surprise joué la carte de la "candidate du peuple" qui sait ce que toute la population veut. En conséquence, un discours que certains ont comparé à ceux de Trump, quelques faits alternatifs mais aussi quelques nouveautés dans le programme puisque Marine a annoncé vouloir construire un mur entre la France et le Mexique :

"Ils ne volent pas encore nos emplois mais pourraient très bien le faire, et moi je veux une France tellement française, originale et indépendante de l'UE que je vais faire comme aux US parce qu'il faut être indépendant des méchants de l'UE mais pas des imbéciles d'Angleterre ou des USA. Voilà. Au passage le mur partira de Marseille parce que tant qu'à faire, autant qu'il serve aussi à limiter l'immigration islamiste, et quand je dis islamiste je veux dire bougnoule."

Elle a longuement félicité les anglais pour leur Brexit très réussi dont le plan d'une demi-page semble tenir la route, ainsi que les américains non-diplomés qui ont voté.

"Le peuple, c'est aussi une haine saine. C'est cette populace là qu'on aime."

 

Dans un même temps, l'extrême-gauche semble vouloir disparaitre faute d'idées qui tiennent la route plus de cinq minutes face à des plus de 25 ans et c'est un Mélenchon transparent qui a remplacé le vrai, assurant que "le programme est lui aussi peu consistant."

Écrire commentaire

Commentaires : 0