Est-ce le rebelle ultime ? Cet homme porte un keffieh et dit que le gouvernement est méchant sur Facebook

Pierre a 22 ans et afin de protéger son identité, nous ne révélerons ni son nom de famille ni la ville dans laquelle il vit, parce que la vie est dangereuse à Nantes quand on s'appelle Pierre Tramin.

 

Pierre est le rebelle ultime. Son mode de vie est éprouvant : le matin il se lève vers dix heures, il enchaîne les petits boulots, il étudie quand il a le temps et surtout, il est le rebelle ultime.

 

"J'ai commencé à sentir que j'étais un rebelle un jour qu'à table on avait un débat. Au bout de 5 minutes tout le monde disait que j'avais tort sous prétexte que je n'ai aucune expérience du monde réel. Ni une ni deux, je me suis rebellé et j'ai quitté la table. Oui, avant le dessert."

 

Mais Pierre est bien plus impressionnant que ça. Il lui arrive même d'aller dans un skatepark sans amener son skateboard. Il s'assoit, boit une bière fournie par un jeune qui lui, skate, et il dit que les politiciens c'est tous des cons et qu'il faut que ça change putain. 

Ses amis ne cachent pas leur admiration :

 

"L'autre jour, il a même fait un post Facebook. Y avait une vidéo YouTube et en commentaire il a dit que ça résumait ce qu'il pensait de la politique. Je savais pas qu'il pensait tout ça."

 

En tant que rebelle ultime, Pierre porte un keffieh. "Mais attention hein, un keffieh fabriqué en Palestine, parce qu'Israël c'est des connards et j'aime pas les vainqueurs. Je suis le héros des victimes." Il ne l'a bien entendu pas acheté : ce sont ses amis qui le lui ont offert en récompense pour sa bravoure. 

 

Mais Pierre n'est pas seul. Il lève une armée de jeunes (essentiellement des lycéens en filière éco et des L1 toutes filières confondues) et s'apprête à conquérir le monde grâce à son groupe de conversation Facebook dans lequel il poste des articles de presse. Tout y passe : la politique, l'économie, et surtout la droite.

 

Pierre, le héros de demain ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0