"Mettre la faute sur le dos des profs de mon gosse est vital", disent les parents les plus nuls

Les parents les plus nuls sont unanimes : il faut blâmer les enseignants pour la nullité de leurs enfants, il faut en vouloir aux profs si vos enfants ne savent pas faire leurs lacets, tabassent leurs camarades et répètent vos propres gros mots.

 

Avec la rentrée qui approche, les parents irresponsables ont tenu à nous partager leur expérience. Sonia, 27 ans, originaire de Dordogne, nous explique :

 

"Dès la maternelle ils nous les traumatisent. Ils n'ont pas le droit de bouffer des chips à la cantine, ils doivent colorier des trucs toute la journée et ne peuvent pas amener leur iPad en classe. C'est une honte."

 

Mathilde, 31 ans et habitant à Quimper, ne mâche pas ses mots :

 

"T'façons c'est tous des pédophiles les profs, surtout les mecs qui bossent en primaire. Y manipulent les gosses et veulent nous faire croire qu'une sortie plage c'est bon pour eux, tout le monde sait qu'y veulent juste violer mon môme dans un bus. Pas étonnant qu'en rentrant, Dylan veuille jouer à Clash of Clans et boire du cola jusqu'à minuit."

 

Enfin, Emelyne, 25 ans et mère de 4 enfants, vivant à Tours, estime que "l'école, surtout la maternelle, c'est pas adapté. Moi ma p'tite dernière c't'une génie même qu'elle sait compter jusqu'à seize. Y a trop de travail pour les gosses, pour ça que j'autorise les miens à prendre une année sabbatique entre la maternelle et le primaire. Être une mère pourrave ça passe aussi par là, ces profs de merde s'en rendent pas compte."

 

Par ailleurs, depuis cette année, les parents de merde estiment qu'il est injuste que leurs enfants doivent effectuer du travail non payé et, surtout au lycée, apprendre des choses "qui leur serviront jamais" comme l'histoire, le français et les mathématiques de niveau 6ème.

Écrire commentaire

Commentaires : 0