"Les arabougnoules m'ont volé mon travail" : cet homme rêvait d'ouvrir un kébab ou de nettoyer des chiottes

Montauban - Jorris Malohuque a fait parler de lui aujourd'hui après avoir posté sa détresse sur Facebook. L'homme, âgé de trente ans, n'a pas caché sa haine des immigrés et semble avoir un bon argument : "les arabougnoules™ m'ont volé mon travail et mon rêve."

A proprement parler il ne s'est pas réellement fait voler son travail parce qu'il est chômeur mais le fait est que les seuls emplois qui intéressent Jorris sont déjà occupés par des maghrébins, d'où sa rancune.

 

"Moi mon rêve c'était de récurer des chiottes toute la journée. Laver la merde des autres c'est un métier dont personne veut et j'adore ça. Mais ce que j'aurais encore préféré ç'aurait été de bosser dans un kébab. J'aurais aimé en ouvrir un mais les immigrés ont imposé leur culture et je peux pas en ouvrir un moi-même alors que le kébab c'est ma culture à moi si j'en ai envie."

 

Jorris n'est pas le seul dans son cas. Nombreux sont les français et françaises qui auraient rêvé de laver des slips sales dans un hôpital ou de bosser en maçonnerie pour une misère. Nicolas Sarkozy n'est pas resté insensible à leur détresse et leur promet de pouvoir ouvrir leur propre kébab ou de leur refiler ses chemises sales s'il devient président.

Écrire commentaire

Commentaires : 4