Daech décide de sacrifier Allah pour s'attirer les bonnes faveurs de ses chèvres

Plus de 210 morts, l'attentat de Bagdad relègue Paris au rang de victime de seconde zone et on n'avait rien vu d'aussi horrible depuis qu'on avait arrêté de se renseigner sur les conflits en Afrique. Le bilan actuel est de 213 morts et plus de 200 blessés, plusieurs échoppes sont détruites et Daech a revendiqué l'attaque.

 

La question que le monde civilisé pas trop idiot se pose est naturellement "pourquoi ?" et la réponse a été donnée ce matin par Abou Bakr al-Baghadi :

 

"Allah est dans chaque chose et nous tout ce qu'on veut, c'est baiser des chèvres. Alors détruire tout ce qui n'est pas une chèvre c'est un peu donner Allah en offrande aux chèvres pour s'attirer leurs bonnes faveurs."

 

Les experts sont unanimes : "c'est totalement con."

Edouard Abiche, caprinologue, rappelle que "les chèvres n'ont jamais manifesté le moindre signe qui indiquerait qu'elles désirent un sacrifice. Surtout pas qu'on leur offre un dieu en sacrifice, encore moins si ce dieu est moins puissant que ses fidèles les plus idiots. 

Une chèvre, ça ne se séduit pas comme ça. Il faut du temps, il faut de l'affection et surtout, il faut arrêter les conneries."

Écrire commentaire

Commentaires : 1