Les intellectuels d'Europe craignent qu'un maire musulman ait plus de respect qu'eux pour leurs femmes.

"D'abord les corps irréalistes, bientôt le voile", "l'Islam...", "bientôt la charia !", "faut pas qu'y dérape et leur fasse porter le voile !!!!!!!", les commentaires fusent sur les articles de journaux satiriques tels que le Figaro et Libération.

 

Depuis que Sadiq Khan a annoncé la fin des pubs sexistes et des représentations irréalistes du corps de la femme et de l'homme, les plus grands intellectuels le critiquent la bière à la main, craignant que le maire de Londres veuille faire de la ville une cité musulmane malgré son programme et ses promesses électorales-qu'il tient.

 

Dignité et prise en compte de la jeunesse, voilà en gros le programme de Khan qui contrairement à ses détracteurs sait que la religion n'a rien à faire en politique et semble moins chiant que David Cuttaprick, 41 ans, habitant à Londres et qui nous a tenu un discours très révélateur :

 

"Nan moi ce qui m'emmerde c'est que cet arabougnoule™ il va finir par nous forcer à respecter nos femmes. Bientôt on pourra même plus les taper dans la cuisine, on pourra plus les insulter en public et on pourra plus les menacer dans la rue.

Personne veut d'un pays comme ça."

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    wonderzizou (lundi, 20 juin 2016 09:36)

    Donc les gros beaufs n'auront plus le droit d'insulter les femmes ds la rue????impensable