Orlando : tuer des gens c'est mal bande de connards putain

Cent soixante treize massacres aux USA depuis le début de l'année et la NRA maintient que la solution est "il faut des armes pour tout le monde". Sachant que des enfants en bas âge ont tué leurs parents par accident, on peut mettre en doute un tel conseil puisque le cerveau de l'américain moyen ne semble même pas être apte à laisser une arme hors de la portée d'un enfant.

 

Le tireur d'Orlando était islamiste, donnant à certains l'occasion de faire de la politique au lieu de se concentrer sur les victimes et les faits.

En moyenne, 50 personnes meurent chaque mois lors d'attaques de ce genre et elles sont le plus souvent perpétrées par des américains, aussi le parti républicain envisage de déclarer la guerre aux USA parce qu'un américain, ça tue américain. Mais l'arme n'est que rarement mentionnée.

 

A ces cadavres on peut ajouter ceux des 40 à 80 morts faits chaque mois par la police, certains cas sont tellement ridicules qu'on se demande comment l'officier a su où était la gachette (San Jose, 2014 : un officier croit qu'une jeune de 19 ans tient un uzi et l'abat sur le champ. Il s'agissait en fait d'une perceuse, elle réparait ses volets.)

Et les 97% d'interventions restantes se passent bien quand le suspect n'est réellement pas en train de tuer des gens.

 

Selon la NRA, dans tous les cas le problème est le tireur et non pas l'arme puisqu'une arme ne s'utilise pas sans opérateur, autrement dit si l'on donne une grenade à un homme et qu'il la jette il est le même homme avec ou sans grenade. De même, un Kim Jong-un avec une armée est sans doute le même Kim Jong-un sans armée.

 

 

Tuer c'est mal

 

 

C'est vraiment mal. Pas bien du tout même. Quand on tue une personne, elle meurt et après on devient un trou du cul parce qu'on a préféré tirer au lieu d'aller à l'école ou de lire la Bible ou le Coran qui disent pas "bute un pédé ou un type que tu aimes pas si tu me comprends pas ou que t'as pas envie de discuter".

Tuer un criminel c'est sans doute mal aussi, on peut le neutraliser sans le tuer et lui pincer les couilles très fort après. C'est plus amusant et surtout, ça fait pas de nous des meurtriers.

 

 

50 morts, 53 blessés : faire la fête et aimer ses copains serait dangereux

 

L'idée semble menacer le monde non civilisé.

Jean Fissedepute, 51 ans, poste en réaction sur Facebook "et après on va nous dire 'padamalgam' allez virez-les tous", prouvant qu'il n'a que peu réfléchi au problème avant de se croire très intelligent.

50 cadavres ça fait beaucoup. Même la police pleure.

Elle pleure encore plus lorsqu'elle doit couper les téléphones des victimes qui sonnent alors que leurs proches appellent avec l'espoir que ça répondra.

 

 

Une arme remplacerait facilement une paire de couilles et un cerveau

 

 

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une arme, une arme est un outil destiné à raccourcir radicalement l'espérance de vie d'une personne (NDLR : certaines ne serviraient qu'à dissuader en menaçant de raccourcir l'espérance de vie de gens également armés).

Une arme est constituée d'un côté opérateur et d'un coté victime, elle fait donc le lien entre l'opérateur et la victime.

Avoir une arme permet de rester tranquille chez soi, de chasser, de ne pas avoir de voisins, de gagner un débat, de faire des trous dans un ventre, d'avoir l'air courageux et de faire pleurer un hippie.

 

Certains diront que le cerveau est une arme mais le cerveau fonctionne différemment et on n'a jamais vu un tank M1 Abrahams recevoir un prix Nobel de la paix. On a en revanche vu beaucoup d'individus non-armés en recevoir, d'où la question suivante :

 

L'homme armé est-il réellement moins pacifique que l'homme qui se fait bronzer le cul à la plage ?

 

Il semblerait que oui dans une vaste majorité de cas. Au cours des 6 dernières années on relève 0% d'actes de barbarie, de meurtres et de massacres commis par des gens qui se faisaient bronzer le cul à la plage avec pour seule arme un tube de crème solaire.

Coïncidence ? Complot destiné à préférer des vacances au Soleil à un attentat suicide et à diaboliser le port d'armes ?

 

 

L'Islande, un pays peu armé et curieusement moins violent

 

 

L'Islande a une armée très réduite et vend extrêmement peu d'armes. Même si la NRA nie tout lien entre les armes et les morts par balles, on constate qu'en plus d'une économie florissante (des milliards consacrés à l'éducation plutôt qu'à la production d'armes, ça aide peut-être) le pays a un faible taux de criminalité et on y voit peu de meurtres (le premier coup de feu tiré par un officier en Islande, c'était en 2013. Un acte historique.)

 

Taux d'homicides volontaires en Islande en 2013 (pour 100.000 habitants) : 0,3 (1 mort)

USA : 4,2 (13.000 morts)

France : 4,2 (17)

 

Étrangement, les homicides semblent augmenter avec la possibilité d'obtenir des armes et de cultiver la gloire de son port.

 

 

Les républicains frustrés de ne pas avoir tué des pédés eux-mêmes

 

Que peut-on conclure devant les arguments du parti républicain et de la NRA ? Lorsqu'un élève tue d'autres élèves, ça n'a paraît-il aucun lien avec l'arme, quand un terroriste tue 50 homosexuels et en blesse 53, ça n'a aucun lien avec son arme, quand le bataclan est attaqué ça n'a aucun lien avec des armes MAIS les victimes auraient dû en avoir.

Regretteraient-ils que ces crimes ne soient pas commis par d'honnêtes citoyens ?

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Welson (lundi, 13 juin 2016 15:09)

    Les républicains ne sont pas tous homophobes, seuls quelques fondamentalistes, et ils sont une minorité.

    Caitlyn Jenner a dit avoir subi plus de bashing pour être conservatrice que trans. Par exemple.