Un journaliste meurt étouffé sous l'égo de Zlatan Ibrahimovic

Le footballeur a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps : narcissisme, commentaires sur Hollande, sur son salaire, sa valeur... mais cette fois-ci c'est la nature même de son égo qui a posé problème, puisqu'hier un journaliste du Monde est mort, étouffé sous les 17 tonnes d'égo d'Ibrahimovic.

 

La star nie toute responsabilité :

 

"L'égo de Zlatan c'est son âme, c'est son ami, c'est son animal de compagnie. Quand on va voir un géant on garde une certaine distance de sécurité.

En plus mon égo n'est pas si gros que ça. Enfin il est assez lourd mais ça me muscle les épaules.

Je suis tout de même quelqu'un de très modeste. Par exemple je n'ai jamais avoué à qui que ce soit que je pouvais soulever 200kg avec mon pénis."

 

Le journaliste, Etienne Alivort, n'a semble-t-il pas eu autant de force puisqu'il a étouffé sous l'égo dont il est question avant de s'effondrer et de se faire broyer. Le légiste est formel : "Je n'avais encore jamais vu ça. Un humain parfaitement plat."

 

RIP.

Écrire commentaire

Commentaires : 0