Robert Ménard surpris en train de se masturber devant un reportage sur les noyades de migrants

Le maire de Bézier est connu pour ses mesures radicales et contestées en matière d'immigration, on se souviendra de ses affiches "la police municipale a un nouvel ami" et de son interdiction d'ouvrir de nouveaux kébabs, mais voici un souvenir dont on se passerait volontiers.

 

Depuis 2014, plus de 10.000 migrants ont trouvé la mort en tentant de traverser la méditerrannée, ce qui ne semblait déjà pas l'attrister mais Robert Ménard n'était en fait pas simplement "peu attristé" : il en tire du plaisir, nous confie son épouse et tête pensante, Emmanuelle :

 

"C'est un peu moi qui porte la culotte dans cette famille mais là il s'est cru tout permis sous prétexte que je l'avais complimenté durant le dîner. Hier soir, vers 22 heures j'ai voulu aller voir si tout allait bien parce qu'il ne venait pas se coucher et quand je suis entrée dans son bureau, il avait le pantalon baissé. Il se masturbait.

J'ai trouvé ça répugnant, il m'a vue et s'est vite rhabillé mais j'ai insisté pour voir devant quoi il s'astiquait le manche.

C'était un reportage sur des noyades de migrants."

 

Une vision apocalyptique

 

Son épouse nous a également décrit le visage de l'homme en plein onanisme : déformé par l'extase. "Je suis entrée au moment où il allait jouir, je n'aime pas les migrants mais là c'était répugnant. Apocalyptique."

Naturellement le problème vient surtout des conséquences que cet acte aura sur son image. Refuser d'accueillir des migrants est une chose, jouir devant leur mort en est une autre mais il a choisi de jouer la carte de l'humour :

 

"Je faisais ça pour rire, je regardais ce reportage certes mais si ça peut vous rassurer je pensais à Eva Braun nue."

Écrire commentaire

Commentaires : 0