Un chinois ayant envahi un pays trouve qu'il y a trop d'arabes dans un pays qui les invite

Le dalaï-lama a, ce 31 mai, donné son avis de chinois exilé au Tibet, pays colonisé par la Chine, sur l'immigration en Europe, plus particulièrement en Allemagne : selon lui, il y a trop de migrants et "l'Allemagne ne peut devenir un pays arabe, l'Allemagne est l'Allemagne" et l'accueil des réfugiés "devrait être provisoire", prouvant ainsi qu'il avait mal compris les intentions de l'Allemagne mais surtout qu'il "préférait se mêler d'autre chose que de son vieux cul chinois", déclare Jan Böhmermann.

 

Le dalaï-lama est arrivé au Tibet en 1959 et a pu y rester uniquement parce qu'il était chinois, le Tibet n'a toujours pas reçu son indépendance depuis, et entendre un colon critiquer une immigration qui, rappelons-le, a lieu à cause de la guerre, fait grincer certains dont Merkel :

 

"Qu'il aille se faire enculer."

Écrire commentaire

Commentaires : 0