Brexit : la France consent à détruire la Bretagne pour que la Grande-Bretagne reste

Alors que le référendum sur le Brexit approche lentement, Londres a enfin dit ce que le peuple britannique pensait : si la Grande-Bretagne ne veut pas rester, c'est pour ne plus rien avoir à faire avec les gens d'une petite région puante et consanguine de la France, la Bretagne.

 

La reine elle-même, qui nie toutefois vouloir un Brexit, admet avoir entendu son peuple :

 

"Le nom de la Grande-Bretagne ne saurait être associé à celui d'une région constituée à 95% de merde de porc. Le peuple britannique a des relations sexuelles non incestueuses tandis que le breton moyen est sans doute son propre oncle."

 

La France a rapidement donné sa réponse : la Bretagne sera détruite, satisfaisant non seulement Londres mais aussi nombre de français.

La destruction de la région a été annoncée pour début 2017 mais les habitants ne seront pas autorisés à en partir.

Écrire commentaire

Commentaires : 1