Les fans de tennis avouent "secrètement rêver d'avoir une relation sexuelle un jour"

Premier jour de l'Open de Roland Garros et alors que l'un de vos amis bizarres semble aimer le tennis, vous vous posez une question légitime : ce type a-t-il une vie en dehors de Roland Garros ?

 

Notre équipe a enquêté pour vous auprès de ces créatures étranges que sont les fans de tennis et les conclusions ne sont pas toujours rassurantes. Vous saviez sans doute que 76% du public de Roland Garros est célibataire (souce : AFP/INSEE) mais vous ignoriez probablement que les 24% restants sont mariés mais sans enfants. Pourquoi ? Parce que leur mariage sert de divertissement entre deux tournois.

 

Le tennis est une passion peu commune mais semble avoir des effets irréversibles sur le public français. Kévin, 19 ans, a accidentellement regardé tout en set d'un match de quarts de finale l'an dernier, il ne s'en est jamais remis et vit aujourd'hui dans une solitude extrême :

 

"Maintenant tout ce que j'attends, c'est un match de tennis à la télé. Je n'ai pas de quoi aller en voir en vrai mais à la télé c'est déjà bien. En dehors des tournois je me sens seul, inexistant, quand je suis avec des gens je ne parle pas parce qu'ils ont des passions saines. Ma copine m'a quitté en août dernier, depuis même ma main me refuse l'amour. Je rêve tout de même d'avoir une relation sexuelle avant ma mort, je suis toujours vierge. Je ne sais pas si je peux me le permettre ceci dit, parce que ma passion m'interdit d'avoir envie d'une relation."

 

Le fou de tennis peut-il ressentir des sentiments humains ? Certains en doutent, parmi ceux-là on trouve le Dr Lamerine, psychiatre dans le nord de la France où l'Open est très regardé :

 

"J'ai huit patients qui aiment le tennis, je n'ai de l'espoir que pour un d'entre eux, et encore c'est parce qu'il va mourir dans 2 semaines. Deux des sept autres ont renoncé à la vie en couple il y a des années, j'en ai un qui, à 31 ans, a tué ses 3 enfants pour regarder un match."

 

Le fan de tennis est-il humain ?

 

Nous sommes en droit d'en douter mais contre toute attente, cet animal est très proche de l'Homme (à 99,97%). La seule réelle différence réside dans ses tendances comportementales : il peut survivre 2 mois avec des chips pour seule nourriture, peut refouler ses pulsions sexuelles pendant plusieurs décennies et possède une protéine capable de changer les cris de Serena Williams en énergie, à noter que pour d'autres joueuses et joueurs, le processus d'assimilation est plus complexe mais existe.

 

Si vous croisez un de ces individus, ne l'approchez pas, rentrez chez vous et appelez la police.

Écrire commentaire

Commentaires : 0