Nabilla condamnée à se faire greffer un cerveau

Six mois de prison ferme aménageables en un suivi psychologique, la starlette n'a pas fini de faire parler d'elle. Jugée pour avoir poignardé son compagnon, Nabilla a déconcerté le tribunal de Nanterre :

 

"Ah, c'est une arme un couteau ?" lance-t-elle à une assemblée affligée par tant de stupidité. Comment condamner une personne trop idiote pour comprendre ce qu'elle fait ? La sentence fait débat, il est en effet peu probable qu'un suivi psychologique provoque quoi que ce soit chez une dame dont les fans n'ont qu'à se lobotomiser pour lui ressembler.

 

En conséquence, le tribunal a ordonné des expertises médicales afin de constater le volume creux occupant le crâne de la jeune idole des connes et d'y placer un cerveau rudimentaire.

 

Nabilla n'a pas compris tout ce qu'on lui a dit mais a conclu le procès par un splendide "Six mois de prison ferme c'est mieux que pire."

Son petit ami ne semble pas relever le niveau puisqu'il a quitté les lieux avec elle, d'accord pour dire que c'est une mauvaise page de leur histoire d'amour qui se tourne.

Écrire commentaire

Commentaires : 0