La communauté internationale félicite les Londoniens d'avoir élu un arabougnoule™ à leur tête.

Sadiq Khan, membre du parti travailliste, est vendredi devenu le premier maire musulman d'une grande ville européenne.

 

Cette victoire a été saluée à travers la Grande-Bretagne, et même le monde. L'élection de ce fils de chauffeur de bus d'origine pakistanaise est, de l'avis de beaucoup, « un grand pas en avant ».

En effet, les dirigeants du monde se sont congratulés quant à l'accession à un poste de pouvoir d'un « arabougnoule™ ».

 

Gérard D., maire d'une petite commune française, nous explique pour l'occasion toutes les implications de cet évènement :

« Ben tout d'abord, pourquoi est-ce que c'est incroyable qu'une investiture comme ça soit tombée dans les mains d'un arabougnoule™ ? Ben c'est que le gars, en face de lui, il avait un fils de milliardaire. Autant vous dire que le fils de milliardaire, il était riche.

 

Tandis que l'autre, Syndi Kha ou un truc du genre, il était clairement pas riche. Ils sont jamais riches, ces gens-là. En plus de ça, il était, enfin, vous voyez, sa couleur. Et pourtant il a gagné. C'est la preuve que le peuple, ils élisent n'importe qui. Même s'il est arabougnoule™. Et cette preuve-là, c'est celle dont on était des milliers de maires dans le monde à l'attendre.
Comprenez : je compte bien être réélu aux prochaines municipales, mais j'ai peur que les autres candidats, ils aient des trucs que j'aie pas. Comme des neurones. »

Sadiq Khan a désormais Londres entre les mains.

Écrire commentaire

Commentaires : 0