"Pédale de merde" et "Enculé de bougnoule" pas des insultes selon le conseil des prud'hommes de Paris

La décision date de janvier : un employé avait porté plainte pour licenciement abusif après avoir reçu par erreur un message de son patron qui prévoyait de mettre fin à son contrat le lendemain. Le motif ? "C'est un sale pédé". Pour le conseil des prud'hommes de Paris, ce n'est pas une insulte homophobe "parce que les salons de coiffure emploient des homosexuels". Si le raisonnement est étrange, les conclusions concernant d'autres cas suivent la même logique, aussi vous pouvez dès à présent licencier vos employés en utilisant les qualificatifs suivants sans rien risquer puisque :

 

•"Pédale de merde" n'est pas considéré comme injurieux.

 

•"Gros bougnoule" est au pire une remarque sur le poids.

 

•"Sale feuj" est en fait un conseil, le but étant de faire comprendre à la personne qu'elle devrait être un(e) "feuj propre".

 

•"Suce ma bite, t'auras une augmentation salope" est une opportunité et une annonce de promotion sous condition.

 

A noter qu'insulter des chinois n'est toujours pas raciste.

Le conseil des prud'hommes vous souhaite une agréable carrière.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    hunhun (vendredi, 08 avril 2016 15:45)

    merde! j'ai renverser mon cendrier,ca sent le gaz. a propos de la promotion ca ce passe ou ?