Salah Abdeslam : "En trois mois je n'ai organisé aucun massacre, à vous de faire un effort."

Parcours de Salah Abdeslam depuis 3 mois (Source : De Speld)

Salah Abdeslam, l'un des organisateurs des attentats du 13 novembre, a été arrêté ce vendredi 18 mars à Bruxelles. Il a notamment fourni le véhicule aux tireurs avant de fuir du pays, et c'est après une longue traque qu'on l'a retrouvé à Bruxelles, où il avait déjà laissé des traces en décembre. Si sa cavale à travers l'Europe a pris fin hier, c'est son avenir judiciaire qui risque d'être bien plus compliqué : la France doit déposer un mandat pour l'arrêter en belgique et demander son extradition. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

 

Salah Abdeslam tente pourtant de se défendre : "Comme vous le voyez j'ai pas beaucoup bougé moi, j'ai pas vengé la mort de mon frère pour le moment-gloire à lui pour avoir abattu du porc français-et j'ai organisé aucun massacre depuis plus de trois mois.

Je pense que j'ai montré de la bonne volonté, à vous de faire un effort maintenant hein."

 

Les familles des victimes sont outrées. Une mère dont nous garderons l'identité secrète nous

confie :

"Mon fils est mort. Il avait 18 ans, il s'est pris une balle dans la tête. Je n'ai même pas pu regarder son visage pour l'identifier, j'ai dû regarder onze paires de testicules jusqu'à ce que je retrouve celles qui avaient un tatouage de dauphin. Cet homme est un monstre et ne pas tuer des gens, ça n'est pas de la bonne volonté c'est NORMAL."

 

La justice s'apprête à clore un dossier douloureux en attente depuis des mois.

Écrire commentaire

Commentaires : 0