La pornographie plus facile à reconnaître qu'à définir pour 89% des français

L'art de la pornographie s'est rapidement démocratisé et dégradé au cours de la dernière décennie, en effet l'on est passé de productions scénarisées et complexes (Alice in Wonderland X Rated) à un Gonzo dont le rideau final coule sur un visage trop maquillé.

 

Malgré ce changement, malgré cette simplification apparente, les français semblent toujours avoir du mal à définir ce qu'est la pornographie bien qu'ils la reconnaissent très facilement.

Etienne Duloron, 20 ans, habite à Auxerre et nous a fait part de son avis d'expert.

 

"Je suis un peu le Don Jon de ma ville. Je me fais dégorger le poireau cinq à dix fois par jour devant du porn, alors croyez-moi je m'y connais. Je reconnais une sodo en une seconde, je sais même si l'actrice simule.

Mais définir le porn c'est un peu comme vouloir définir la musique tu vois, le post-noise est-ce que c'est de la musique ? On sait pas, pourtant on reconnait du post-noise.

Si je devais essayer de définir le porn je dirais que c'est du cul entre inconnus, à moitié scénarisé, mais là encore cette définition pose problème parce qu'aujourd'hui une majorité de relations sont basées sur le cul et sont entièrement scriptées. Relations libres qu'ils appellent ça. Pitoyable."

 

La population française n'a en général pas l'oeil expert d'Etienne, et il apparait que 89% des français (source : INSEE) n'arrive pas à définir le porn avant d'en avoir devant eux. "Ah ben ÇA, c'en est." répondent-ils le plus souvent, prouvant qu'un exemple bat une définition théorique.

 

Matthieu Ponnet, acteur X amateur, a accepté de nous aider :

 

"Il ne faut pas définir le porn, il faut le cerner. Pour ce faire on procède par élimination. Si ce n'est pas en vidéo, ça n'en est sans doute pas. Donc le porn est souvent en vidéo. C'est aujourd'hui peu sentimental, donc s'il y a de la sincérité c'en est sans doute pas non plus.

Le porn c'est un peu du sexe pour le sexe avec comme conséquence sur le visionneur ENCORE du sexe. Ouais nan en fait une scène de voyeurisme correspond à cette approche. Par contre si le voyeur filme et diffuse, là c'est du porn."

 

Merveilleux.

Écrire commentaire

Commentaires : 0