Ils avaient tout pour vivre une idylle, mais elle ne l'aime pas.

Daniel (prénom d’emprunt) vient de vivre le choc. La jeune fille avec laquelle il pensait vivre une idylle vient de lui avouer qu’elle ne l’aimait pas.

 

La journée avait pourtant bien commencé pour ce Niçois de 19 ans. À peine réveillé, dès 14h, il enfile une chemise « presque repassée »,  et va faire l’acquisition d’un bouquet de roses et d’une boîte de chocolats.

Il se rend ensuite chez sa Valentine, qu’il compte bien inviter à manger ce soir-là. « Sur le chemin, j’ai vu un chat noir, j’ai donc naturellement pensé que c’était un bon présage. » 

 

C'est un jeune homme musclé et en caleçon qui lui ouvre la porte. « C'était probablement son frère. Je lui ai exposé la raison de ma visite, et il a lancé «Chérie, il y a un mec qui veut te voir ». J'ai trouvé ça très mignon. C'est important, d'échanger des petits noms affectifs avec sa famille. »

La magie commence à se briser lorsque la demoiselle, ayant pris le temps d'enfiler quelque chose, parait sur le pallier et demande à Daniel « ce qu'il fout là, et ce que c'est que cette merde ». Content de son effet de surprise, l'amoureux transi lui explique qu'il est ici pour lui offrir une preuve de son amour, avant de lui parler de plans d'avenir impliquant une maison et un labrador. 2.7 secondes plus tard, Daniel est subitement confronté à une porte close.

 

Les premières minutes ont été les plus difficiles, mais à présent, près de 24 heures après le choc, la victime commence à sa remettre. Il a même évoqué la possibilité que le refus de la jeune femme ne soit pas la conséquence d'un manque de sentiments pour lui, mais plutôt une peur de l'engagement. Il est prêt à lui laisser du temps pour réfléchir, et à tenter sa chance à nouveau la semaine prochaine.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0