Irlande - Plus de 150.000 greffes de foie prévues pour le lendemain de la St Patrick

La saint Patrick est l'épreuve annuelle que s'imposent les irlandais pour mériter leur nationalité. En ce jour de fête nommé après le célèbre saint qui, métaphoriquement, chassa les serpents hors d'Irlande, la population a un programme très serré :

 

•18h : fin de l'entraînement, début du concours d'alcoolisme national

•19h : cap des trois grammes

•20h : cap des huit grammes

•21h : début des blackouts

•22h30 : premier millier de comas éthyliques

•Minuit : le maire de Dublin doit vomir son propre foie

•1h : fête des survivants de la St Patrick

 

Comme on peut le constater, l'ambiance est au calage. La modération n'est pas de mise, aussi on prévoit un grand nombre d'accidents, l'an dernier on a déploré plus de 200 comas éthyliques à Cork avant 23 heures.

 

Les mairies ont pris les devants et ont contacté les hopitaux : au total, ce sont plus de 150.000 greffes de foie qui sont réservées pour le 18 mars, ainsi que deux cent mille greffes supplémentaires du 19 au 25. Si les autres pays ne souhaitent pas appliquer ce plan qui constitue "un encouragement à la destruction de soi" (David Cameron, premier ministre et zoophile), l'Irlande n'est pas peu fière de l'idée et peut espérer vivre une saint Patrick inoubliable.

Écrire commentaire

Commentaires : 0