Cyril Hanouna "plus dangereux pour le cerveau que le virus Zika"

Présent dans les régions tropicales d'Asie et d'Afrique, le virus Zika considéré comme émergent est responsable de plusieurs épidémies : en 2007 sur les îles Yap en Micronésie, en 2013 en Polynésie française, en 2014 en Nouvelle Calédonie. Depuis 2015, il provoque une épidémie sur le continent américain. Les premiers cas sont détectés au Brésil, pays le plus touché avec plus d'1 500 000 cas. En février 2016, l’Organisation mondiale de la santé annonce que le virus Zika constitue "une urgence de santé publique de portée internationale".

 

Le virus suscite la crainte en grande partie parce que l'on pense qu'il est à l'origine de microcéphalies chez les nourrissons mais c'est en France que l'on a découvert une menace qui relègue le virus au rang de "négligeable".

 

Depuis plusieurs années, Cyril Hanouna, virus télévisé connu pour avoir été associé à une forme de dégénérescence neuronale, sévit sur les écrans, il a même sa propre émission dans laquelle il avilit systématiquement les invités en leur ôtant toute possibilité de penser.

 

Les symptômes de la maladie Hanouna ? Un vocabulaire qui se réduit de jour en jour, une tendance à rire à ses propres blagues de merde, de grands gestes confus, des cris insupportables et une attirance pour les poulpes, l'argent et les poulpes riches.

 

Le ministère de la santé en la personne de Marisol Touraine appelle à la plus grande vigilance mais fort heureusement le virus Hanouna se propagerait essentiellement par voie sonore, aussi ne pas l'écouter serait l'éradiquer.

Écrire commentaire

Commentaires : 0