80% des électeurs FN seraient en pleine crise d'Adolf

Ricky Strérik, psychologue de talent étudiant de près la défaillance neuronale dans les groupes  extrémistes, semble avoir découvert une nouvelle forme de crise qui peut apparaître à tout âge chez n'importe qui. Au même titre que la varicelle, elle s'installerait plus facilement chez la jeunesse mais générerait de multiples lésions cérébrales chez des individus ayant déjà franchi le cap de la trentaine.

 

Un rapide résumé des symptômes d'après Ricky : "La crise d'Adolf ferait naître chez la victime de nombreuses pensées extrémistes allant de la fermeture des frontières à l'extermination des individus hors-normes tout en lui laissant croire qu'il a, et aura toujours raison." 

 

La cause d'apparition de cette crise serait tout d'abord la dégénérescence du contenu diffusé par les médias, l'usage d'ondes néfastes à la croissance naturelle du cerveau le fait s'adapter à celles-ci  et en produire de lui-même par la suite, d'où le phénomène de la "banalisation du racisme" en cette ère de paix et de tranquillité.

 

Notre psychologue de talent affirme également que cette crise d'Adolf n'est rien d'autre qu'une simple connerie comme on en voit tous les jours chez l'homme, mais qu'à exposition prolongée, elle pourrait "faire naître de véritables trouducs qu'il faut radicalement faire taire pour manque d'esprit Charlie".

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0