Elle fume à quinze ans pour attirer l'attention sur son absence de talent, d'idées et d'avenir.

Poitiers - Ernestine a quinze ans et aujourd'hui, elle a choisi de se confier à nous dans le cadre de notre enquête sur l'absence d'avenir du pays. Elle a bien entendu prouvé qu'elle ne combinait pas plusieurs maladies sociales et qu'elle n'aggravait pas son problème avec du véganisme ou du militantisme.

 

AL : Bonjour Ernestine, comme vous le savez tout ce que vous direz sera noté et retranscrit dans notre article. D'après vous, en quoi êtes-vous une énième preuve de l'avilissement de la société française ?

 

Ernestine : J'ai quinze ans et je fume. Je suis la seule de mon collège à fumer mais il faut dire que je redouble donc je suis un peu plus âgée.

 

AL : Ah oui, tout de même. Il y a une explication à cela ?

 

Ernestine : Je pense que j'avais besoin d'attention. Enfin pas réellement d'attention mais je voulais que les gens regardent mes problèmes.

 

AL : Un peu comme un trou noir.

 

Ernestine : Hein ? Nan mais me coupe pas hein c'est déjà pas évident. Bref je voulais que les gens me regardent et voient ce qui allait pas, qu'ils puissent comprendre tout de suite genre en un coup d'oeil que moi j'étais nulle à l'école, que j'avais été touchée par mon oncle Eric et que j'avais aucune qualité ni talent particuliers.

 

AL : C'est plutôt réussi, êtes-vous satisfaite ?

 

Ernestine : Pas vraiment. Enfin oui un peu mais certains croient que je suis juste une loubarde et une potentelle chef de bande alors que franchement j'aurais trop pas les couilles...

 

AL : Avez-vous d'autres problèmes qui partiront avec le temps et autre chose que de l'inactivité ?

 

Ernestine : Ben euh j'aime bien Starbucks et j'envisage d'installer Instagram.

 

AL : Vous n'avez donc aucune personnalité ? Aucune idée à vous ?

 

Ernestine : Ben non, je veux juste avoir des followers en postant des photos un peu dark de gens qui se coupent les veines, mais pas moi hein.

 

AL : C'est pas grave.

 

Ernestine : Merci.

Écrire commentaire

Commentaires : 0