Des manifestations de gitans pour le libre accès aux morgues pour niquer leurs morts

Ci-dessus : la famille Lopez, très impliquée dans la lutte.


 

Un nouveau combat pour la justice et les droits de l'homme s'installe dans les catacombes de la nouvelle génération. Les morgues sont victimes de dégradations un peu partout dans les campagnes et aux alentours des banlieues, des cimetières entiers auraient été dépouillés par plusieurs groupes de gitans désireux de pouvoir "niquer leurs morts" légalement qui se font entendre depuis quelques jours.

 

Les crimes auraient été perpétrés au départ non loin de Marseille, suite à une altercation avec les entrepreneurs en pompes funèbres, une trentaine de caravanes aurait quitté la banlieue pour se diriger vers le cimetière Saint-Pierre et s'y installer pendant deux jours. Les témoins rapportent avoir vu une orgie nécrophile qui semblait ne jamais se terminer jusqu'à ce qu'une meute de "niglous" fasse son apparition pour distraire les gens du voyage qui se seraient immédiatement jetés dessus.

 

Les forces de l'ordre refusent d'entamer toute procédure contre eux par crainte que leurs vierges mères au repos ne perdent leur pureté, et aussi, avouent-ils "parce qu'au moins ils ne nous cassent plus les couilles à gueuler après les camions".

 

Des débats sont en cours quant à l'ouverture officielle des nécropoles au grand public, mesure qui faciliterait grandement le maintien de l'ordre et de la pudeur tout en préservant le respect des morts, des analystes se penchent sur l'idée selon laquelle cela pourrait également faire diminuer le taux de viols en quelques semaines.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Emna (jeudi, 25 février 2016 14:12)

    c'est quoi cet article raciste, incohérent?!
    honte à ceux qui y croient un minimum
    NUL

  • #2

    Artillerie Lourde (vendredi, 26 février 2016 00:44)

    Vous avez fait au moins l'ENS pour tirer pareille conclusion, bra-vo !