"Je lève des poids pour oublier le vide de l'existence", avoue le kéké de la salle de muscu.

Rennes - Le mec musclé adepte des compléments protéiques a avoué ce matin, au cours de sa session biceps-cortex-fessiers, le but de son acharnement :

 

"Moi je soulève des poids pour devenir fort tu vois, pour oublier le vide de l'existence. Pasque j'ai envie de battre la mort quand elle viendra me chercher une fois que mon cancer des testicules sera en phase 4. J'l'aurais peut-être pas eu sans mes compléments mais je m'en fiche. Maintenant je cours vite ça me permet d'échapper au vide de l'existence. La salle de muscu c'est toute ma vie.

J'ai pas de nana, pas de talent intellectuel, je sais pas faire de photosynthèse ou un truc comme ça. Par contre je touche des aides donc j'peux payer un verre aux jolies filles dans les bars et ça, c'est classe et ça fait qu'en plus d'être musclé je suis un gentleman avec une capote dans la poche arrière du jean. 

Après je vous dis ça, j'm'en fous hein on va tous crever un jour sauf que moi je serai peut-être plus fort que la mort."

 

Le jeune homme a été applaudi par l'ensemble des sportifs présents, chacun semble en effet se retrouver dans cette tirade de Kévin. Anne, 36 ans, mère au foyer et ex-caissière, se permet d'ajouter que "soulever des poids ça fait gonfler les muscles, que le coeur est un muscle et donc si on soulève des poids un a un coeur gros comme ça."

 

Kévin a souri et a enchaîné sur une série de mille pompes, "pour repousser les haters plus fort".

Écrire commentaire

Commentaires : 0