Tout pour réussir votre suicide de la Saint Valentin

Plus encore que la Noël, la Saint Valentin est aussi une journée connue pour son haut taux de suicide toutes tranches d'âges confondues.

Et pour cause ! Vous avez eu beau vous convaincre que cette fête c'est de la daube commerciale, que l'amour c'est bidon, que la voisine est en fait assez moche rien n'y fait : vous auriez souhaité un peu d'amour pour vous et c'est marre.

Le suicide devient alors tentant, en effet dans ce monde de sycophantes et d'attardés volontaires le plomb est encore une valeur sûre et il faut l'avouer, la mort est vraiment sexy.

Ceci étant, il faut se suicider avec classe, proprement et marquer les esprits une dernière fois avant d'étaler le vôtre sur les murs. Il ne faut pas juste être un des 60 cadavres du jour. Pour ce faire nous avons établi une liste des conditions à réaliser pour commettre le suicide parfait :

 

1 - Essayez de ne pas penser à ces gens qui vous aiment encore

 

Le suicide est tout de même plus simple à réaliser si vous oubliez que, par exemple, vos parents et celui ou celle dont vous pensez qu'il ou elle ne vous a pas remarqué(e) vous aiment un peu.

Il serait dommage qu'au dernier moment une pensée pour la belle Alice ou le ténébreux Hugo vous fasse hésiter ou pire : bâcler le travail.

Pire qu'une vie, une tétraplégie.

 

2 - Mettez de l'ambiance

 

La musique adoucit les morts, du moins cette reformulation nous paraît-elle assez chouette.

EVITEZ les musiques tristes. La catharsis provoquée par une musique triste risque de vous faire changer d'avis, résultat vous chialerez comme une madeleine avant de reprendre espoir. C'est idiot.

En conséquence écoutez des choses désespérantes, qui vous feront penser "même la musique c'est devenu de la merde inutile". N'hésitez pas à passer en boucle du Fauve, du Francis Lalanne ou du Patrick Bruel. Ca aide, et franchement si vous hésitiez encore, deux minutes après vous aurez envie de vous tirer une balle.

 

3 - Choisissez une méthode adéquate

 

Si vous êtes peu adroit(e), évitez les armes à feu. Si vous avez un foie résistant oubliez les poisons, et si vous êtes sourd(e), oubliez le paragraphe deux.

Une méthode toujours efficace est le coup de fil à un ami. Choisissez quelqu'un de confiance, qui saura corriger une éventuelle erreur.

Naturellement des gens qui ne vous comprennent pas et tiennent à vous ne serviront à rien.

 

4 - Droguez vous

 

La drogue, c'est mal et c'est bien connu, la marijuana induit des comportements criminels et violents (c'est le parti républicain qui le dit) donc fumez un joint, prenez de la MDMA avec des amis et vous saurez trouver corde à votre cou. Si, si.

 

5 - Soignez la mise en scène

 

Vous avez du potentiel, vous n'êtes pas moche et vous pouvez utiliser votre cervelle une dernière fois avant de la faire sauter.

Soyez original(e). Habillez-vous correctement, faites du bruit et prévenez vos proches, annoncez-leur la surprise.

Comme vous n'en avez plus rien à foutre, appelez quelqu'un et dites-lui que vous l'aimez même si vous ne le connaissez pas, ça vous donnera la satisfaction d'avoir menti une dernière fois.

 

6 - Prenez une minute de pause avant de vous foutre en l'air

 

Videz-vous la tête encore une fois. Ne laissez aucune pensée parasite interférer. Ne pensez pas à ce crush. Ne pensez pas à tous ces articles d'Artillerie Lourde que vous allez louper. Ne pensez surtout pas à vos qualités et à vos réussites. Ça ne compte pas.

Prenez une grande inspiration et devenez une légende.

 

 

Bonne Saint Valentin, nous vous aimons.

Commentaires : 1 (Discussion fermée)
  • #1

    Kant (lundi, 08 février 2016 18:11)

    "Prenez une grande inspiration , et devenez une légende"