Viroflay - Une émo retrouvée morte intérieurement.

Viroflay, 14h - Elsie, 16 ans, émo depuis ses douze ans, a été retrouvée chez elle, immobile sur son lit par deux de ses amis. Après plusieurs tentatives pour la faire sortir de chez elle, ils comprennent : elle est morte. Intérieurement. Axel, 17 ans, également émo, nous explique :

 

"J'pense que c'était trop de souffrance tu vois. On dirait comme ça qu'elle vit et tout mais son âme n'est que tristesse depuis qu'elle a eu un iPhone blanc. Au plus profond de son âme, elle est morte. C'est un peu le niveau ultime de l'émo, elle va passer gothique dans quelques semaines et on ne la reverra plus jamais."

 

La mort intérieure est un phénomène qui touche particulièrement les jeunes émos issus de familles de la classe moyenne, explique le docteur Tarace, psychiatre :

 

"Ce sont des jeunes dont les parents ont des moyens mais qui ont été délaissés. Ils n'ont que peu d'avenir, aucune motivation, ils ne travaillent pas assez à l'école et ils sombrent dans un nihilisme qui leur donne le sourire uniquement pour parler de la mort, mort dont ils parlent constamment pour gagner de l'attention. Certains ont vécu des choses atroces, d'autres souhaiteraient en avoir vécu plus et vénèrent une dépression qu'ils alimentent. Il y en a très peu qui méritent un réel suivi, les vrais traumatisés ne se disent d'ailleurs que rarement émos. Dans tous les cas je recommande un voyage, un pied au cul et une éducation musicale et philosophique correcte."

 

Repose intérieurement en paix, Elsie.

Écrire commentaire

Commentaires : 0