Lancement de la pipe à crack électronique

Après le succès de l'E-cigarette, c'est au tour de la pipe à crack d'être commercialisée dans une version électronique. Vincent Modous, ex-dealer de crack et aujourd'hui PDG de la société ECrack, est à l'origine de ce projet qu'il explique volontiers :

 

"L'idée était de concevoir un produit qui permette de se défoncer sans s'encrasser. Le problème du crack c'est que c'est une forme très impure de la cocaïne, le produit est mélangé à des résidus de bicarbonate et autres, ça abaisse le prix mais augmente les risques pour la santé. Avec notre pipe à crack électronique, l'ECrackpipe, les crackheads les plus aisés pourront s'exploser la tête tout en préservant presque leurs poumons même s'ils passeront un peu pour des bobos."

 

Le produit n'est hélas pas donné : 50€ la pipe à crack et 20 euros par dose d'ECrack©, ce qui pose problème puisque le crack peut être acheté entre 10 et 30 euros la dose (généralement autour de 20 euros le gramme) aussi l'utilisateur moyen peut ne pas juger utile de se procurer une pipe à crack électronique.

C'est là que Modous joue sa carte la plus forte : une dose d'ECrack coûte certes 20 euros mais contient un produit plus concentré qui se consume également plus lentement. Une dose d'ECrack peut donc servir 10 à 20 fois selon la concentration choisie.

 

Vous pouvez d'ores et déjà commander l'ECrackpipe© sur www.e-crack.com, à noter que le produit sera sur le marché à compter du 11 février mais que pour toute pré-commande vous recevrez une dose gratuite.

 

Inutile de vous dire qu'on en a réservé quatre.

Écrire commentaire

Commentaires : 0