Obama rappelle "qu'on n'est pas tous obligé d'épouser des pédés quand même"

Le mariage autorisé aux couples homosexuels aux USA ne fait pas l'unanimité. Certains menacent de divorcer, de s'immoler ou de manger leurs enfants, d'autres veulent fuir le pays pour aller au Canada (où le mariage homosexuel est légal depuis des années)... Afin de calmer les esprits, Obama a tenu à rappeler quelques détails hier dans la soirée :

 

"...et ce mariage restera un droit. Il s'agit cependant, et je tiens à le préciser, d'un mariage civil et non religieux. Personne ne forcera un prêtre à agir à l'encontre de sa religion s'il ne le désire pas et qu'il existe d'autres moyens. Cela ne signifie pas que la religion est contre vous, mais uniquement que vous devez et pouvez vous tourner vers autre chose si vous voulez vous marier.. 

Je tiens également à parler à tous ceux qui crient au scandale contre le mariage gay : le mariage hétérosexuel est autorisé depuis toujours, et aujourd'hui il semble n'être désiré que pour les homosexuels. Les pédés sont-ils plus fidèles, moins terrifiés par un amour éternel ? Je n'en sais rien, je ne rentre que dans Michelle, ma maison Blanche privée. Mais quand le mariage des uns est présenté comme une menace pour le mariage des autres, il convient de voir ce que ces autres font de leur mariage. Le mariage ne doit pas être le chapitre précédent le divorce, je voudrais un pays où l'amour des uns pour les autres est respecté, mais surtout sincère. Epousez qui vous aimez, mais faites le avec la volonté de rester avec, car il n'y a rien de plus pitoyable à regarder que l'échec de la vie privée d'un conservateur. Bon sang, personne ne vous force à épouser un pédé mais personne ne vous force à tuer le mariage que vous connaissez !"

 

Maurice, ivre, a réagi assez violemment à ces propos, ce matin dans nos studios.

Après avoir vomi son vin il a hurlé "J'en ai rien à foutre de ces pédales qui se passent l'anneau vibrant au bout d'la queue pour s'unir du derche, j'veux juste qu'à r'trouver ma femme avant que le rédac' en chef il se marie parce qu'au fond chuis seul et chuis jaloux. Muscadet viens nous sauver putain de merde".

 

Les avis divergent pourtant toujours, et nous avons un Maurice en mal d'amour.

 

La rédaction.

Écrire commentaire

Commentaires : 0