Dimanche, on perd une heure. Ou peut-être qu'on en gagne une. Ou un truc dans le genre.

Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, la France passe, comme plusieurs pays, à l'heure d'hiver.

 

Si le processus est en théorie sans danger (bien que l'on constate quelques failles temporelles) il faut toutefois savoir ce que l'on doit faire : doit-on avancer notre montre d'une heure ? Reculer d'une heure ? Doit-on aussi changer l'année ?

La communauté scientifique s'interroge, et Météo France n'aide en rien puisque Jean Marc Lacave, son directeur, refuse de donner une réponse utile : 

 

"Cela fait des années que l'on nous parle du changement d'heure. Personne n'est sûr de comprendre le concept à 100%. Moi-même, j'en bave toujours puisque je n'ai qu'un cadran solaire. Tout ce que je peux dire, c'est qu'on va sans doute gagner ou perdre une heure."

 

Il existe toutefois quelques pays dans lesquels on ne change pas d'heure (UK). Vous pouvez aussi déménager vers un département d'outre-mer pour éviter le moindre problème et vos amis.

 

Bonne chance.

Écrire commentaire

Commentaires : 0