Pour ou contre le handicap ?

C'est la question que se pose notre équipe cette semaine, et à laquelle peu de nos lecteurs savent donner une réponse claire.

 

Nous avons enquêté afin de relever les principaux arguments en faveur du handicap et certains contre-arguments. Naturellement cette liste n'est pas exhaustive et si vous souhaitez partager votre opinion, n'hésitez pas à nous contacter.

 

•Les handicapés désavantagés ?

Premier constat, nos amis handicapés ont peu de chances de gagner une course pour non-handicapés, et c'est évidemment un point à ne pas négliger puisque 100% des handicapés vivent leur handicap comme un handicap et non comme un sponsoring.

 

•On ne vous emmerde pas avec la générosité lors du téléthon lorsque vous êtes trisomique

Faut-il être trisomique pour autant ? Pas si sûr, mais le fait est que les trisomiques semblent peu donner pour leur propre cause, ce qui traduit soit un manque d'altruisme soit une certaine hypocrisie, soit les deux.

 

•Ne pas marcher pour mieux mentir ?

Une nécrose au pied permet d'obtenir une paire de béquilles. Pourquoi marcher moins vite quand on a quatre jambes ? C'est louche. De même, peu de personnes en fauteuil roulant semblent prêter attention aux limitations de vitesse. Justice, ou loi trop permissive ?

 

•Les handicapés moteur n'ont même pas le droit de passer les vitesses dans la voiture de mémé.

Mémé renie souvent le petit-enfant handicapé. Qui mange les tartes ?

 

•Stephen Hawking, une mode ?

Le look Hawking a reçu une publicité considérable grâce à la série "Transformers", mais est-ce réellement chic ? Non.

 

•Avoir un ami handicapé permet de passer avant tout le monde dans la file d'attente.

C'est sans doute la seule réponse à notre question : le handicap est un avantage quand il touche un ami, et uniquement dans ce cas-là.

 

Quels sont vos constats ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0