Nous avons crucifié le nouveau stagiaire et le résultat est assez surprenant

Vendredi, nous fêtions l'anniversaire de la première mort de Jesus. Si sa mort ne gêne pas grand monde, sa résurrection soulève bien plus de débats, aussi nous avions profité de l'arrivée d'un nouveau stagiaire un peu hippie pour mener une expérience visant à enfin apporter les réponses à notre question : crucifier quelqu'un à la romaine lui permet-il de ressusciter ? 

Nous n'avions donc pas pris le temps de lire le CV et les informations données par le nouveau stagiaire, et avant d'avoir pu préparer un café il était cloué sur une croix.

 

Il est décédé vendredi à 20h46, comme prévu, et personne ne s'en est plaint, comme prévu.

Mais alors que nous travaillions durement dans nos studios ce matin, loin de la colline où notre bien-aimé stagiaire était censé pourrir, voici qu'il a frappé à notre porte.

Nous avons attendu que les effets de la drogue se soient dissipés, mais rien n'y a fait : il était encore là, l'air un peu vexé.

 

Il nous a suggéré de lire son CV et quelle n'a pas été notre surprise lorsque nous avons compris que...nous avions crucifié Jesus de Nazareth lui-même.

Bien sûr, nous aurions dû nous en rendre compte, les trous étaient déjà prêts lorsque nous avions voulu le clouer, et il criait le nom de son père en Hébreu.

 

Jesus est toutefois resté très calme, nous a pardonnés et a accepté de nous expliquer les raisons de sa venue :

 

"En vérité je viens assez souvent. La plupart du temps je prends une pizza, j'apparais sur une tartine ou une serviette hygiénique et je disparais, d'autres fois je squatte les cinémas X ou les Eglises pour faire peur aux gens...mais je ne reste guère longtemps.

Cette fois-ci je comptais travailler une petite semaine pour me payer ce nouveau nuage volant qui fait fureur au Paradis, mon père refuse de me l'offrir sous prétexte que je n'ai pas fait grand chose en deux mille ans."

 

Il a ensuite expliqué les raisons de son inactivité :

 

"J'avais natation. Le premier millénaire tout du moins, ensuite je dois avouer que j'ai eu un peu peur. Et aujourd'hui, quand je vois des athées militants cracher sur la religion aussi facilement que les extrémistes religieux le font, ça m'attriste. En Haut, on estime que vous avez bien mérité de galérer.En fait, vous n'avez été qu'à moitié pardonnés mais vous êtes trop aveugles pour vous rendre compte que le boulot, c'est à vous de le faire."

 

L'expérience n'est pas vraiment une réussite, aussi nous recherchons un lecteur mortel prêt à se faire crucifier pour des tests ultérieurs.

Un bon point cependant : Jesus a accepté de répondre aux questions que VOUS nous aviez envoyées : 

 

1 : Mc Do ou Burger King (Gaëtan Kervahut, dealer)

Jesus : Burger King.

 

2 : Vous n'avez pas honte ? (Florian Peureux, témoin de Jéhovah à mi-temps)

Jesus : un peu, mais pas autant que les humains. Je m'en sors bien, et j'ai de nouveaux piercings sympas.

 

3 : Quand-est ce que vous venez chercher Benoît ? (Clément Flachat-Berne, briquet)

Jesus : Aucune idée. C'est vrai qu'il est moche le pauvre. Disons vendredi ?

 

4 : Ca fait pas un peu prétentieux de dire "mon papa c'est Dieu" ? (Looic, SDF)

Jesus : En fait c'est plus complexe que ça. Dieu, c'est un concept, un nom donné à l'existence. On l'aime ou on ne l'aime pas, et j'en suis un représentant, un avatar. Donc ce n'est pas prétentieux, juste un fait.

 

5 : Les chrétiens ont-ils le droit aux vierges ? (Germain Morin, champion de France de lancer de nain)

Jesus : Si vous voulez voir 72 vierges il vous suffit d'aller à la Japan Expo.

 

6 : Pourquoi la vie ? (Lionel Vitry, fan d'Antoine Daniel infiltré)

Jesus : Agitation moléculaire, réplication, phagocytose et intégration des organites+un peu de pouvoir divin.

 

7 : Est-ce que tu vas inscrire, si tu reviens, ton fils dans un club catholique ? (Brandon Simon, acteur X)

Jesus : Oui. Il sera scout, mais c'est tout. le reste est assez nul.

 

8 : Ca se passe comment avec Judas maintenant ? (Youenn Cadoret, humain)

Jesus : On s'entend bien. Celui qui pose problème en ce moment, c'est Raël.

 

9 : Qu'est-ce que t'as aux mains ? (Gaëlle Baudelet, femme sur le plan théorique)

Jesus : Des doigts.

 

10 : Est-ce que tu penses que les clous sont trop chers ? (Amélie Vedeche, enfant terrible)

Jesus : Je n'en achète pas. Je fusionne les matériaux, les clous c'est assez has-been et en vérité j'y suis allergique.

Écrire commentaire

Commentaires : 0