Des traces d'humour trouvées dans du poisson en France

Limoges - Ce matin à six heures, Lionel, la soixantaine, appelle le service sanitaire en se rendant compte que le poisson qu'il s'apprête à vendre a une odeur étrange.

Quand les experts arrivent, Lionel est hilare et ne peut plus s'arrêter, il est emmené à l'hopital.

 

Les poissons en question sont alors analysés et Ô surprise : ils contiendraient de l'humour brut. Le Dr Grolaule nous explique :

 

"Nous avons trouvé que ces poissons portent en eux une protéine qui stimule la libération de sérotonine et de dopamine, ingrédients nécessaires au bonheur chimique qui est en fait le seul bonheur que vous connaissez. Nous avons également trouvé que c'était encore plus efficace si au lieu de manger ces poissons vous les accrochez dans le dos des gens."

 

C'est une première : de l'humour en France. L'Allemagne a salué la découverte, l'Autriche reste dubitative mais les Français, eux, sont encore étonnés. Marie, 22 ans, nous a aimablement accordé quelques secondes :

 

"Je n'en reviens pas vraiment...comment l'humour a-t-il pu muter et survivre dans un pays aussi fade, aussi idiot, aussi peu drôle ? Regardez-les ces demeurés, ils accrochent tous des poissons sur les gens, mais si demain je fais une blague un peu trop salée j'irai en prison parce que si c'est pas leur humour, c'est pas drôle. Aujourd'hui un ami à moi a prétendu supprimer son compte Facebook, comme son frère et tous ses potes de merde. Et ils y ont cru. Désespérant, mais je suppose que c'est ça l'avenir du pays."

 

La rédaction d'Artillerie Lourde quant à elle, reprend espoir et ne doute pas un seul instant d'avoir un public extrêmement intelligent et cultivé.

 

Note : il y a un poisson d'avril caché dans la phrase précédente.

Écrire commentaire

Commentaires : 0