Il est surpris de ne pas convertir le monde entier au véganisme avec une vidéo de vache qui pleure

Rouen - Triste jour pour Lucien Veaudeville, 21 ans, végan engagé sur internet.

Ce mercredi après-midi, il décide de réaliser son plus grand projet : convertir le monde entier au véganisme.

Pour ce faire, il aura réfléchi plusieurs mois. Après avoir écarté de nombreuses approches dont un argumentaire sur l'économie, les ressources et le développement durable, puis un exposé sur les protéines issues des plantes ou des insectes, il opte pour la publication d'une vidéo.

 

Sur ladite vidéo, on peut regarder une vache pleurer durant seize minutes entières. L'animal exprime une souffrance inouïe, se tord sur le sol avant de se noyer dans ses propres larmes. Lucien est on ne peut plus sûr de lui.

 

L'échec est cuisant. Trois cents vues seulement en cinq heures et à peine dix étudiants en psychologie avouent envisager de cesser leur consommation de viande. Quelques commentaires où il est question de ses pratiques sexuelles et d'un barbecue le blessent profondément, il ne cache pas sa déception :

 

"Je pensais que les gens avaient un coeur. Franchement, une vache c'est trop mignon et c'est bien plus important de dire qu'elle a mal que de dire qu'en faire un steak pollue et coûte cher. Je croyais que les gens se foutaient des arguments rationnels, que leur proposer des alternatives efficaces ne servirait à rien. J'aurais dû potasser un peu plus mon projet. Me voici ridicule."

 

Il a tenté de poster quelques allusions à la barbarie et des photos de chats sur sa page par la suite mais sans plus d'effet.

"Je ne baisse pas les bras." conclut-il tristement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0