Incroyable ! Il faut autant de lettres pour écrire "femme" que pour écrire "homme" !

Souvenez-vous de cette journée comme celle où un pas de géant aura été réalisé pour l'égalité des sexes.

 

Après six ans de calculs, l'équipe de chercheurs de la Sorbonne dirigée par Marine Lavillière a enfin publié ses résultats. Et la conclusion est incroyable : le mot "femme" s'écrit avec autant de lettres que le mot "homme". Il aura fallu des années de travail aux douze linguistes et aux huit mathématiciens pour arriver à un tel résultat, mais selon Mme Lavillière "ça en valait largement la peine. Nous avions, depuis 2010 en particulier, de très bons espoirs. Nous avons décortiqué les deux mots, lettre par lettre, trait par trait puis avons effectué pas moins de sept mille tests graphologiques et algébriques dans trois alphabets et six bases de calculs différents.

Hier, quand l'ordinateur a vérifié tous les calculs de l'équipe et nous a affiché un taux d'erreur de 0%, j'ai pleuré de bonheur. Tout est parfait, et je suis convaincue que les différences entre hommes et femmes (c'est merveilleux l'égalité reste vraie au pluriel) disparaîtront sous peu."

 

Nous sommes allés interroger quelques mâles au bar du coin pour noter leurs réactions.

 

Emile, 42 ans, est particulièrement ému :

 

"C'est beau. Ma femme n'osait pas y croire, mais depuis quelques heures elle a le sourire et envisage même de demander une augmentation de salaire pour toucher 85% du smic. Avec cet argent elle sera plus sereine lorsqu'elle se fera renvoyer au moment de prendre son congé maternité. Tout ira bien mieux."

 

Dans un même temps le monde du travail change, vous l'aurez compris, et c'est une femme qui nous l'a expliqué. Irène, trente-neuf ans, déclare :

 

"J'ai obtenu mon premier emploi hier matin ! Je n'ai eu qu'à passer une seule fois sous la table et je touche déjà presque autant qu'un stagiaire, je me sens pousser des ailes. En plus, mon mari m'a emmenée faire des courses et m'a offert tout ce dont je rêvais pour faire la cuisine le jour de la fête des mères. Enfin de la reconnaissance."

 

Christine Boutin a refusé de s'exprimer sur le sujet et de nous réveler sa sexualité, mais cette journée n'en restera pas moins gravée dans les mémoires.

Écrire commentaire

Commentaires : 0