Les interdits de Patfawl – un an de bonheur

Patfawl, c'est ce rouquin boiteux qui s'appuie sur un crayon pour se trainer jusqu'à sa chaise avant de le tailler pour mieux piquer tout le monde.

Une fois n'est pas coutume, son humour a fait effet et il a héroïquement été censuré.

En bon capitaliste, il a attendu sournoisement que les dessins refusés s'amassent sur sa table pour en faire un recueil, un petit pavé d'amour, une ode à la joie de rire : les interdits de Patfawl.

 

Cette fois-ci ce n'est pas un ensemble de strips mais des dessins de presse que le jeune homme nous offre, et franchement, tout le monde y prend pour son grade à l'heure où l'on débat sur la réintroduction du service militaire.

 

Journalistes à l'article de la mort, foi brûlante, radiés et irradiés de Pôle Emploi et gaz hilarant jusque dans les détails de l'histoire, tout est là pour nous faire rire de l'atrocité du quotidien et de ladite Histoire avec sa grande hache, sans pour autant l'oublier.

Avant d'ouvrir le petit livre et vos bouches, éteignez votre cigarette, mangez équilibré et convertissez-vous au pastafarisme, sans quoi vous risquez une vexation des plus jouissives pour l'auteur, et il serait dommage de passer à côté d'un si beau résumé de tous les évènements de ces derniers mois.

Roulez jeunesse.

Écrire commentaire

Commentaires : 0