L'inventeur de l' "ouverture facile" enfin condamné pour escroquerie

Depuis plus de dix ans, il se terrait dans son atelier, il a enfin été retrouvé grâce aux renseignements fournis par plusieurs sociétés d'emballage et de livraison.

 

Joseph Ermet, ingénieur de métier, se cachait en Charente Maritime depuis plusieurs mois, où il tentait de mettre au point un système d'ouverture "très facile" qui aurait provoqué une vague de suicides chez les consommateurs.

L'inspecteur Maurinin de Saintes a déclaré ce matin devant les journalistes : 

 

"Nous sommes fiers de vous annoncer que ce dangereux criminel, ce génie du mal responsable d'autant de crises de nerfs qu'il y a eu de produits vendus avec son système diabolique, est enfin sous les verrous. Nous l'avons retrouvé hier soir dans un appartement de la ville où il vivait sous un faux nom. Les preuves étaient là, pire encore des plans pour d'autres systèmes jonchaient le sol alors qu'il hurlait comme un dément en se douchant avec les larmes de consommateurs enfermés dans des cages à ouvertures faciles qu'il nous a été, nous l'avouons, impossible d'ouvrir sans marteau piqueur."

 

Vingt ans de réclusion criminelle pour arnaque, voilà ce que la cour de Justice a décidé pour monsieur Ermet.

Une ancienne amie de l'accusé nous confie : 

 

"Petit déjà il faisait croire aux enfants que les cubes pouvaient rentrer dans les trous ronds, que l'on pouvait couper la viande avec le manche du couteau... je ne suis pas surprise qu'il soit devenu un tel génie du mal."

 

Le monde respire.

Écrire commentaire

Commentaires : 0