Il crie "le premier arrivé est Charlie !" et se fait piétiner lors de la marche républicaine

Angela Merkel crie à la stupidité, mais une douzaine d'autres politiciens a couru lorsque que Maurice Delignot a scandé "le premier arrivé à Montrouge est Charlie !".

Quelques milliers de personnes se sont mises à sprinter sans trop savoir de quoi il retournait, résultat Maurice s'est fait piétiner.

 

Nous l'avons retrouvé aujourd'hui à la clinique Geoffroy Saint Hilaire où les médecins lui ont greffé une nouvelle paire de jambes. C'est en zozotant légèrement que le jeune homme a expliqué son geste :

 

"En vérité ve voulais foutre le bordel pour que tout le monde parte dans la direcfion oppovée à felle fuivie par les politifiens et qu'ils fe retrouvent comme des cons avec les autres gens qui ne favent même pas ce que fa fignifiait d'être là. Du coup v'en ai pris plein la tronfhe et la femaine prochaine j'aurai un numéro gratos de Fharlie Hebdo, qui fait peut-être même un poste de deffinateur."

 

François Hollande a marqué les esprits en réalisant une pointe à trente-deux kilomètres par heure, devançant ses confrères israëlien et palestinien de plusieurs mètres. les familles des victimes n'ont pas tenu face à un président aussi énergique, ledit président a d'ailleurs pris une journée de repos médiatique suite à cet événement.

 

Maurice a également déclaré "ve me demande si v'ai quand même couru plus longtemps que les vens qui autrefois voulaient fenfurer Fharlie Hebdo fans l'avoir lu et ont foutu tant d'autres personnes dans la merde qu'elles ont dû deffiner en marron pendant des mois."

 

Souhaitons lui bon courage pour la suite.

Écrire commentaire

Commentaires : 0