Tous les conducteurs de Citroën ne sont en fait pas des terroristes

Suite à l'attentat perpétré chez Charlie Hebdo, nombreux ont été les français et autres à faire l'amalgame entre le terrorisme et la conduite d'une Citroën.

 

Fort heureusement Artillerie Lourde, en collaboration avec la section de recherche en statistiques de Paris 1, a réalisé pour vous une enquête visant à établir si oui ou non cet amalgame était justifié.

 

Herve Garelazi, statisticien et ingénieur chez PSA Peugeot Citroën, s'est gentiment joint à nous pour nous fournir les chiffres nécessaires : 

"PSA Peugeot Citroën vend un tiers des voitures que les français achètent. On évalue à environ six millions le nombre de Citroën actuellement en circulation, la plupart des modèles retournés le sont soit à cause d'un accident soit pour un échange."

 

Les véhicules sont vendus à des particuliers dans une majorité de cas, particuliers qui doivent fournir des garanties de paiement, comme une fiche de salaire ou un justificatif de domicile en plus d'une assurance.

 

"Nous avons contacté nos clients suite au drame de lundi, et avons, avec la collaboration des services de police, établi que l'utilisation de nos véhicules ne faisait pas de vous un terroriste. Il faut éviter de faire des raccourcis mauvais pour notre image comme pour l'économie."

 

En conséquence, la société de constructeurs automobile est complètement hors de cause mais recommande à tous les conducteurs de rester prudents, et Herve de conclure : 

 

"Il parait même que certains roulent en limousine et sont quand même des gros ratés."

Écrire commentaire

Commentaires : 0