Un terroriste romantique laisse sa femme appuyer sur le détonateur lors de son attentat suicide

"Les romantiques s'inventent des vies pleines d'éclats" disait Céline, et il ne croyait pas si bien dire !

Si l'art du suicide laisse certains de marbre, il faut avouer que monsieur Ahmed Al Alam a su émouvoir les foules. Dimanche dernier, il se déguise en policier et se fait exploser à Kaboul, tuant neuf personnes en plus de lui-même. 

 

Ce que les autorités locales ne savaient pas, c'est que cet homme, criminel certes mais aussi victime, a rendu son décès plus inoubliable encore, non pas pour les locaux mais pour sa famille.

 

Son épouse, Yasmina a déclaré aux services de police

"Vous savez, il m'offrait toujours mille choses malgré notre situation financière. Il ne m'a jamais obligée à faire quoi que ce soit et m'a toujours proposé de m'impliquer dans sa vie. Nous avions un mariage heureux, nous regardions ensemble dans la même direction. Avant de partir, chargé, à Kaboul, il m'a demandé si j'accepterais d'appuyer sur le détonateur depuis une ruelle située à quelques centaines de mètres de là. Pour moi, c'est la preuve ultime de son amour. Je ne l'oublierai jamais, j'ai même déposé le détonateur sur sa tombe et prie Allah chaque jour pour son âme."

 

Les talibans revendiquent l'attentat mais c'est un Zabiullah Mujahid ému aux larmes qui a fait part

au monde de sa volonté de ne pas baisser les bras.

 

"Cet homme, cette femme, sont la preuve qu'Allah est amour, et que l'amour nous suivra jusque dans la mort, fût-elle causée par une charge explosive."

Woody Allen a déclaré ce matin songer à écrire un scénario sur cette histoire d'amour, sanglante certes "mais ô combien unique et plus profonde qu'un cratère."

Écrire commentaire

Commentaires : 0