Christine Boutin promet "La béatitude éternelle plus quelques jours de béatitude" aux homosexuels qui accepteraient de devenir hétéros.

La fondatrice du Parti Chrétien Démocrate n'en finit pas de faire parler d'elle.

Ce jeudi, après une cousinade qu'elle avoue "un peu arrosée", Christine Boutin, attristée par la faiblesse quantitative de son électorat, a trouvé selon elle un moyen de convaincre ceux qu'elle nomme "les pécheurs", soit les homosexuels de France, de la soutenir.

 

"Je suis contre l'homosexualité, mais les homosexuels sont des gens comme vous et comme moi qui affrontent la vie et font des erreurs, il est de mon devoir politique de les convaincre de ne pas s'écarter du droit chemin.

Nos arguments politiques semblent sans effet sur ces corrompus sexuels, mais ce verre de vin de trop n'a au final pas été regrettable puisque quelques minutes après la soirée, j'ai eu une illumination, si vous me permettez l'expression."

 

Un Jean-François Copé profondément choqué par l'usage de tels qualificatifs pour décrire la communauté homosexuelle l'a sommée d'expliciter son discours. La mascotte du PCD a répliqué :

 

"Je suis plus choquée que vous puisque j'agis pour une France plus naturelle, mais je ne vous en veux pas, la femme est génétiquement faite pour pardonner.

Ce que je voulais dire c'est que de nos jours les gens veulent plus que ce que vend habituellement l'Eglise. La béatitude éternelle, ça ne convainc plus personne. Alors j'ai pris mes feuilles et fait quelques opérations du saint-Esprit (elle sourit) et ai trouvé un résultat surprenant mais extrêmement utile voire révolutionnaire.

Oui, je l'affirme, le PCD peut promettre la béatitude éternelle PLUS quelques jours supplémentaires de béatitude à tous les pécheurs qui accepteront de redevenir hétérosexuels et catholiques comme moi, et comme notre Père à tous."

 


Nul doute que la LGBT aura une réponse à fournir à Mme Boutin.

Écrire commentaire

Commentaires : 0