Maurice a réussi à abattre un sanglier !

Depuis deux semaines, la chasse est ouverte dans toute la France. Alors que la PETA insiste pour que Bambi soit re-diffusé sur toutes les chaines, nos amis chasseurs s'adonnent à leur sport favori et certains réussissent à tirer de belles bêtes.

 

Aujourd'hui le héros de CNPT est Maurice, 56 ans, finistérien, qui a selon son ami Gérard "tiré la pu bell' beste qu'on a miri dans le coin".

 


Tout a commencé à dix heures ce matin, lorsque Maurice a repéré des traces "grandes comme le derche à la Bernadette" explique le héros. "J'avais jamais vu des trucs pareils, et vu les marques qu'il avait laissées sur les arbres l'sanglier devait être un sacré vieux miré d'au moins quat'cent kilals de barbarque" l'homme et ses compagnons ont suivi la piste plusieurs heures, puis après une pause Chateau-Lapiquette ont entendu "un sacré nasillement. On a cru que c'tait Paul qui s'avait endormi mais l'était pas assoupi donc j'm'ai dit Maurice j'crois que c'est ta bête qu'est là".


Les chasseurs ont envoyé deux chiens dans le but d'acculer l'animal, sans succès : "Les clebs ont été décousus par le sanglier en queq' secondes, y avait du sang partout jusque par terre j'vous raconte pas. Pis e s'est barrée."


Vers quinze heures, Maurice s'avance sans trop d'espoirs dans un faux-abois et retrouve sa cible. Il épaule son fusil et tire.

 

"D'abord j'y a logé une balle dans l'antérieur gauche, l'a tombé un peu mais l'était prêt à me foncer dessus c'te saloperie. Alors avant d'avoir eu l'temps eud'gratter mon tarin j'ai visé et là PAF j'l'ai eue en plein dans l'oculaire du centre-droite en plein vol à la tire. Terme technique, désolé je sais que toul'monde a pas not'culture mais en gros, même si pour le paté de tête c'était raté j'ai abattu c'te gros baltringue."

 


Bilan : Maurice rentre chez lui, porté par ses coéquipiers, l'animal chargé dans une remorque.

"Quat'cent vingdeux kilos. Jamais vu ça et pourtant j'ai fait cocu mon frère" dit-il en donnant une grande claque dans le dos d'un Germain légèrement ivre mais très heureux de sa journée.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0