Il tente de devenir invulnérable aux balles en se tirant dessus avec des petits calibres et meurt

Etienne Ladose avait jusque là réussi à résister au cyanure, à l'arsenic et à bien d'autres produits mortels.

 

Samedi dernier, alors qu'il venait d'ingérer trente cachets de codéine sans sourciller, il a décidé d'étendre ses capacités à un domaine plus violent : les armes à feu.

Il a expliqué sa démarche en ces termes :

 

"C'est en m'injectant de très petites doses de cyanure que je suis devenu immunisé contre ce poison. Idem pour le plomb, la ricine et les insultes. Récemment j'ai découvert que Bismarck lui-même était imperméable aux balles, j'en veux pour preuve cet tentative de meurtre qui l'a laissé indemne alors qu'il avait pris trois balles.

Je vais donc tirer sur moi une fois le matin et une fois le soir, pendant plusieurs jours, avec des petits calibres. Je suis convaincu que ma démarche intéressera l'armée."

 

Ce lundi matin à dix heures, confiant, Etienne arme son Remington Derringer et colle le canon contre sa tempe devant la foule incrédule de Limoges.

Il tire et son crane explose, projetant des débris de chair sur plusieurs mètres.

 

Un témoin déclare "C'était quand même bien tenté. Un peu con, mais bien tenté."

Écrire commentaire

Commentaires : 0