Des limitations de vitesse imposées aux coureurs F1.

 Suite au crash de Jules Bianchi, dimanche 05 octobre lors du Grand Prix du Japon, la F1 s'est interrogée sur la sécurité des pilotes. Le coureur a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté une dépanneuse, ceci lui infligeant de graves blessures à la tête. Son état est toujours très critique.

Cet accident a surtout choqué les spectateurs qui accusent « une vitesse trop excessive ».

 

Lundi soir, après une journée entière de débat entre la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile), les pilotes et quelques IDSR, la F1 a quelque peu modifié les règles de la discipline.

En effet, les sportifs seront obligés de respecter des limitations de vitesse. Ceci n'est pas encore officiel, mais il semblerait que l'allure maximale autorisée soit de 100 km/h en ligne droite, réduite à 70 km/h par temps de pluie. Tout non-respect serait sanctionné de 22 points au classement.

 

Cependant, les idées plutôt extrêmes de quelques spectateurs laissent les dirigeants de la FIA perplexes : « Faites plutôt des courses de Peugeot 102 » ou encore « Il faut à tout prix construire deux dos d'âne par circuit, et brider les monoplaces, la sécurité est un paramètre qui doit être pris au sérieux par la F1 ».

 

Une manifestation aura lieu à 14h ce mercredi, la décision de la FIA sera communiquée le soir même lors d'une interview télévisée.

Écrire commentaire

Commentaires : 0