Jean-Claude Van Damme ressuscite pour la seconde fois.

JCVD ne cesse de nous surprendre. Après une réapparition totalement inattendue dans Expendables 2, l'acteur et réalisateur annonce qu'il est mort une seconde fois mais ne nous quitte pas pour autant.

Nous avons tenu à l'interviewer juste après sa séance de karaté,afin de savoir également pourquoi l'on n'avait pas entendu parler de sa première resurrection.

 

"En fait, déclare JCVD, j'ai voulu ressusciter une seconde fois sans être déjà mort une première fois. Ressusciter une première fois c'est has-been, Jesus l'a déjà fait et je sais que mon public veut de l'unexpected, tu vois.

C'est un peu comme mon nouveau film, il y a des machine guns mais le titre c'est Full Love.

Parce que la vie sans l'amour c'est la vie sans les enfants et sans les enfants l'espèce humaine meurt, et la mort c'est pas la vie tu vois.

J'ai quand même voulu expérimenter ça, on m'a dit qu'on se sentait très vivant au moment de mourir alors je me suis tué pour être encore plus en vie."

 

Nous lui avons demandé quelques détails sur le processus de resurrection et sa mort :

 

"Ca s'est fait by chance, je n'avais pas du tout prévu de mourir ce jour-là d'autant que j'avais une scène à tourner dans laquelle je pétais du pacifiste. J'ai vu le camion, j'ai foncé et je me suis fait écraser.

Ensuite gros act of God tu vois, les lumières comme à Cannes, le souffle qui revient en moi, je pousse un Kiai monstrueux et me revoilà alive."

JCVD a marqué une pause et a pincé sa veste avant d'ajouter :

 

"Je pense m'en inspirer pour un prochain film qui s'appellera Deadly Alive, je pense que je tiens the point avec ce truc-là. Du genre j'incarne un mec élevé par deux louves qui se fait crucifier avant d'être recueilli par un prêtre shaolin nommé Gandhi qui m'apprend le Kung-Fu et je pars fight les communistes au Cambodge. Ouais, ça va être une merveille. Je ne l'ai pas encore vu mais je sais que j'y serai très bien."

Écrire commentaire

Commentaires : 0